J’ai lu… Le guide des entrepreneuses créatives

Après avoir lu attentivement leur premier opus, voici que Sophie-Charlotte Chapman et Sandrine Franchet redonnent un coup de pouce à toutes les créatives. Toutes ? Oui : les débutantes comme les expérimentées, on a toute quelque chose à apprendre du Guide des entrepreneuses créatives.

couv guide entrepreneuses creatives

(Source de l’image : le site des entrepreneuses-creatives)

Dans le premier volume, on trouvait toutes les étapes du lancement d’un business créatif. Dans celui-ci, c’est plutôt le développement et la gestion au quotidien de ce business qui est abordé. Continue reading »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai lu… Savoir vendre ses créations

Aujourd’hui, je me lance : j’avoue j’ai lu un autre livre que ceux des entrepreneuses créatives. Il s’agit de « Savoir vendre ses créations », de Torie Jayne, aux éditions Marie Claire.

Savoir vendre ses créations(source photo : amazon.fr)

Il me faisait de l’œil depuis un bout de temps, car je voulais avoir un autre point de vue que celui (que j’aime beaucoup en passant) des Entrepreneuses créatives. Alors voilà mon avis. Il est mitigé, je l’avoue. Continue reading »

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’ai lu pour vous… Vendre et mettre en avant ses créations.

Voici mon dernier livre terminé en date : « Vendre et mettre en avant ses créations ».

couv_VendreEtMettreEnAvantSesCreations_Couv_01 DSC_0894

(Source des images : le site des entrepreneuses-creatives)

J’ai mis un temps fou à le terminer, et pourtant je l’avais acheté dans les tout premiers jours ! Il est co-écrit par Sandrine Franchet (Cousette entre copines) et Sophie-Charlotte Chapman (Ma Petite Valisette). Rassurez vous, le fait que je ne dévore pas en une semaine n’est pas du tout un gage de mauvaise qualité !

Je ne vais pas redire tout ce qui a été dit déjà (depuis le temps !) sur ce livre, puisque effectivement c’est une mine d’informations, du tout début à la fin du processus de mise en place d’une commercialisation de ses articles créatifs.

Cela passe par des aspects techniques (qu’est ce qu’un hash-tag), des aspects juridiques (quel type d’entreprise créer pour quel but)… Ca va même plus loin en nous parlant aussi du passage à l’international. J’avoue, on a parfois des étoiles dans les yeux en le lisant. En plus, tous les chapitres sont idéalement illustrés par les propos de personnes bien informées (selon le cas, créatrice, manager, coach en gestion…) Un travail de fourmi !

En fait, une fois terminée la lecture du livre, je me suis dit que si quelque chose aurait dû être ajouté dans ce livre… Ca n’aurait pu être que les formulaires d’inscription pour une auto entreprise, la lettre type pour un contrat commercial etc. Rien de moins, car tout le reste semble y être ! (comprenez : le livre est très complet!)

De belles photos, des explications concrètes… Mais alors, pourquoi on ne réussit pas toutes, avec ce même mode d’emploi ? Surement parce que, comme à l’école, on a toutes un degré d’implication différent. Par exemple pour Soanity, j’ai bien lu le chapitre sur « définir son client potentiel ». J’ai bien lu toutes les questions proposées pour m’aider à y répondre. Mais non, je ne sais pas y répondre, voire je ne veux pas. Parce que je n’arrive pas à définir une « clientèle » (je n’aime toujours pas ce mot) : l’idée d’écarter d’office des visiteurs me déplait. Mais le livre a raison, c’est juste que je n’y suis pas préparée 🙂

Un autre exemple ? La présence sur les réseaux sociaux : il est dit qu’un blog c’est bien, mais qu’il faut y drainer du flux. Logique ! Mais autant Soanity est présente sur Facebook, Pinterest et maintenant Hellocoton, autant je refuse d’y ajouter encore du temps de gestion sur Google+ ou Instagram… J’ai déjà peu de temps après le travail, alors si je veux continuer à coudre un peu… 😉

Ce que je veux dire par là c’est que ce livre contient tout, à chacun d’y piocher ce dont il/elle a besoin en fonction de son état d’avancement, ses envies. Dans mon cas, je ne peux pas en faire mon métier (en tous cas pas pour le moment) : je ne peux donc pas investir tout le temps que prendraient les bonnes pistes données dans ce livre.

En conclusion, je dirais… Que celles qui ne l’ont pas encore courent l’acheter ! Sans compter que mine de rien on peut découvrir pas mal de nouveaux créateurs en suivant les liens des témoignages ! J’ai terminé de le lire, c’est vrai… Mais je vais le garder à portée de main un bout de temps encore ! 😉

Bonne journée (et bonne lecture) !

Rendez-vous sur Hellocoton !