La tournée des marchés de Noël

marchés de Noël

A peine revenue de Londres, je suis partie faire la tournée des marchés de Noël dans l’Est. Je voulais mettre toutes les chances de mon côté cette année pour préparer les fêtes.

Je me suis basée sur cet article, et hop, en voiture ! On a donc fait sur deux jours, successivement : Strasbourg, Colmar, Kaysersberg et Ribeauvillé.

Je vous donne mon avis, qui n’engage que moi :

– Le marché de Noël de Strasbourg (qui est en fait composé de dix marchés, sur plusieurs places différentes de la ville), est TRÈS commercial : on trouve plusieurs fois les mêmes étals industriels, mêmes repas, voire même décos de stand… Pas ou peu de créateurs, peu de découvertes, peu d’originalité. Donc plutôt décevant. En revanche, le centre ville vaut à lui seul la balade, surtout bien illuminé en cette fin d’année. Tout est très bien fléché, bien organisé. La brochure dit: « Strasbourg, la capitale de Noël ». C’est grand et embouteillé, ils ont surement raison 😀 (humour !)

– Le marché de Noël de Colmar, composé de cinq marchés plus celui dédié aux sapins, était moins commercial (si je puis dire). La ville est encore plus mignonne. Pas de chance pour moi il s’est mis à bruiner, et il faisait froid. Du coup, on s’est peu attardé. Sauf justement au marché intérieur où ils avaient rassemblé pas mal de créateurs et d’artisanat d’art. Plutôt sympa l’organisation ! J’ai vu de très jolies choses, mais peu en couture finalement. J’ai largement préféré celui ci plutôt que celui de Strasbourg.

– Le marché de Noël de Kaysersberg ma semblé plus « simple », plus « bonne franquette ». Tant et si bien, qu’après les deux géants, ca fait un drôle d’effet. On rentre plus dans les petites boutiques du village, il y a moins de monde (en tous cas quand nous on y était !). Ca n’empêche pas la longue guirlande des voitures qui arrivent sur la ville (un seul accès possible d’après les panneaux) et les parkings pleins. J’y ai trouvé, par hasard, une expo-vente de boutons un peu particuliers : ceux de l’atelier du chien rouge. J’en ai acheté quelques uns, mais malheureusement la créatrice ne vend pas en ligne. Snif !

boutons le chien rouge (photo provenant du site de l’atelier Le Chien Rouge)

Si vous y allez, n’hésitez pas à aller voir l’intérieur de l’église, qui est très joli (en plus du reste!)

– Le marché de Noël de Ribeauvillé : voilà un marché original ! Organisé autour du thème médiéval, c’était un vrai bonheur de découvrir les artistes, les feux de joie, les gourmandises à manger… Le tout dans un centre ville historique superbement mis en valeur. Franchement, il vaut le détour, bien que bondé. Il faisait un froid de canard, et nous étions un peu tard (c’était le 3ème marché de la journée quand même). Vous allez rire, mais il y a avait un marchand de tissu… Bon ok, j’ai fait un petit achat de rien du tout, juste pour le plaisir. Mais je garde la surprise pour plus tard, vous comprendrez 🙂

Quelques photos pour tout de même vous montrer l’ambiance. Je n’en ai pas pris à Colmar pour cause de pluie, et à Ribeauvillé pour cause de froid, mais n’hésitez pas à aller sur les sites officiels pour en voir de belles ! 🙂

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un long weekend à Londres

Hello par ici !

Comme je vous le disais hier, je ne vous ai pas délaissé… Mais j’ai fait une petite escapade de quelques jours sur la capitale anglaise…

london underground - londres

Voir les vitrines de Noël, les illuminations… Et tenter de faire quelques achats-craquages tissuesques…

Un petit aperçu des jolies choses de Londres (en mode touriste normale) :

Bon ca c’était la base…

Ensuite, on est passé en mode Noël, illuminations…

Evidemment, on a mangé quelques spécialités culinaires 🙂

Je ne vous dit pas non plus que je me suis bien amusée, comme une gamine, au Winter Wonderland de Hyde Park…

Ni qu’évidemment, j’ai reluqué des tissus… Mais je n’ai rien ramené de tel ! (si c’est vrai, incroyable !)

En fait j’ai suivi les conseils de Marie (Aime comme Marie) que vous trouverez , mais en accéléré. J’ai donc parcouru tout Berwick Street, en entant dans The Cloth House deux fois, Misan deux fois aussi (un « Textile », et un « Fabrics »). Sans succès. J’ai trouvé les couleurs ternes, peu de folies.

J’ai bien entendu fait tout un détour (lol) pour aller chez Liberty of London. Là encore, déception. Oui oui, tout est beau niveau tissu. Mais bien trop cher pour moi. Ca je me l’imaginais bien. Mais rien n’est fait pour que vous puissiez emporter un « petit quelque chose ». J’ai trouvé que tout y était honteusement cher (presque 6 livres pour un sachet de lavande riquiqui, et j’en passe!). Par contre, le détour en vaut la peine, car le bâtiment est magnifique, intérieur comme extérieur, et les décorations sont superbes (cf les photos !)

J’aurais voulu en voir plus, mais mes pieds ne me portaient plus, et puis je n’avais pas une semaine devant moi ! (Pour ceux qui veulent d’autres adresses, j’avais noté ce lien, dont plusieurs adresses me faisaient de l’œil. Ca sera pour la prochaine fois!)

J’ai découvert Cath Kidston, qui est ce que j’imaginais de déco « cutissime anglais », que j’ai complété par Sass & Belle. Un énorme coup de coeur 😉 J’étais tellement fascinée là dedans que j’en ai oublié de prendre des photos. J’aurais voulu tout emporter !

Deux mentions spéciales, hors contexte et pas prévu sur l’itinéraire : M&Ms world

… et Paddington ! Il y en avait partout !

Voilà à quoi j’ai occupé quatre jours… Je vous montre mes achats ? Aller, on disait que oui…

… Je crois que tout ce qui était avouable est avoué… Le reste doit encore rester secret ! 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !