Un weekend so couture

Hier, samedi, j’ai emmené ma maman sur Paris pour fêter son anniversaire. J’ai choisi de lui faire faire un périple sur le thème de la couture. Comment ca, c’est pas étonnant de ma part ? Attendez de savoir ce qu’on a fait !

On a attaqué vers 10h par la visite de l’exposition ‘la mode des années 50’ au palais Galliera.

P1030248 P1030219

La visite a duré un peu plus d’une heure. Les modèles présentés étaient très beau, se concentraient sur des grands noms, mais je ne les connaissais pas tous. J’ai regretté que sur chaque pièce ils n’indiquent pas la taille. Parce que j’ai eu l’impression de ne voir que du 36 fillette. Enfin, juste pour me rendre compte quoi 😉 Je vous donne le lien du dossier de presse, qui est illustré et détaillé, pour avoir un aperçu, sans que je n’aie de problème de droits d’auteur.

Ensuite on a déjeuné à La penderie, côté Saint Michel des Halles : un restaurant sur le thème de la couture. Les gens sont gentils, le décors est sympathique. Les pieds des tables sont des vieilles singer, le menu est lui aussi sur le thème couture. J’y retournerai bien pour tester le brunch du dimanche 😉

P1030223    detail1

On n’avait pas très faim, donc on a pris une salade et un tartare. Les assiettes sont copieuses et soignées. Tout était très bon.

P1030224    P1030225

Sur le retour pour récupérer la voiture, on a fait quelques boutiques. Vous me connaissez, je ne résiste pas à un beau livre à petit prix. J’ai craqué sur deux livres :

P1030247     P1030246

On a repris la voiture pour aller jusqu’au marché Saint Pierre. Que je n’aime pas conduire à Paris ! J’ai toujours des sueurs froides… Enfin, il faut en passer par là. Après avoir fait les cinq étages du Marché Saint Pierre, piétiné un bon moment, écumé Les Coupons de Saint Pierre, on décide que non, décidément, il n’y a rien d’intéressant pour nous. Je suis un peu déçue, car c’était la première fois que j’y allais, je pensais vraiment faire chauffer la carte bleue. Et bien je n’ai pas du tout été tentée. D’abord, contrairement à ce qui est écrit sur leur site, je n’ai pas eu de chance car par de « coin des bonnes affaires » en vue, pas ou peu de « coupons » (comprenez fat quarters, fin de rouleau, petit métrage etc). Notez tout de même, pour ceux et celles qui montent au moins au 4ème étage (le 5ème est encore mieux pour ca) : on a une SUPER vue sur Montmartre. Je n’ai pas osé prendre la photo, mais c’était super chouette vu de là. Pensez y la prochaine fois ! En face, aux coupons, c’est au minimum des coupons de 3 mètres (je le dis car il vaut mieux le savoir). Pareil, peu de coton sympa, beaucoup de soie et de polyester, je ne n’utilise pas du tout. Du coup, bredouille sur les tissus, en ayant payé de ma santé mentale pour y aller en voiture, payé les parkings Vinci etc… Un peu tristoune, quoi.

Mais, le grand bonheur de cette journée est son finish en beauté : une pause gouter au salon de thé Brin de cousette.
Cet endroit est une oasis de bonheur. Je vais y consacrer un article détaillé très prochainement. En attendant, sachez qu’on a pu y déguster un bon thé, au milieu de la jolie mercerie, les revues à feuilleter, tout en faisant son choix de tissus et livres, dans la joyeuse ambiance du cours de couture juste à côté. Franchement, je recommande !

P1030231

Ah et heu… Je me suis rattrapée sur le problème de carte bleue pas chauffée :

P1030241

(Oups !)

Une fois qu’on a réussi à s’échapper de là (on y serait bien resté beauuuucoup plus longtemps !), je suis rentrée chez moi, et j’ai regardé le replay de Cousu Main.

La première chose que j’ai trouvée positive (mais surement piégeuse), c’est que la jupe droite, ca semble simple à faire.  Je n’en ai jamais fait pourtant. Ensuite, les niveaux sont plutôt bien échelonnés selon moi, et… ils ont viré celui que j’aurais choisi aussi 😉 Dans les points moins positifs, je note le manque d’explication réelle. Par exemple, nous dire qu’une zippette invisible, c’est qu’une fois fermée on ne la voit pas, c’est sympa, mais j’aurais préféré qu’on me montre la différence entre la zippette invisible en elle-même et une ‘normale’, un peu comme c’est montré sur le site Self-Couture. Ensuite, comme je le craignais, mes tympans en ont pris un coup avec ses « mes chériiiiiiiis ». Une fois, pourquoi pas. La c’est juste… pénible. Enfin je le savais avant de commencer, ca n’est pas une surprise 🙂

Voilà, c’était le récit d’une journée pas du tout productive autour de la couture, très agréable (il n’a même pas plu !).

Bonne fin de weekend à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Un weekend so couture

  1. Bonjour,
    Quelques petites remarques sur ce post. En effet, ta journée fut bien chargée. Le restaurant/bar La penderie n’est pas vers Saint-Michel, mais pas loin des Halles ou du métro Etienne Marcel. Tu t’es vraiment embêtée à circuler dans Paris en voiture pour aller jusqu’au marché Saint-Pierre, ça se fait bien en métro. Ca me surprend que tu n’aies pas trouvé de tissus intéressants, car c’est vraiment une mine, mais on peut aussi aller chez le concurrent en face, aux tissus Reine où il y a aussi du choix. Le problème de ces marchés, c’est qu’ils sont pris d’assaut le samedi après-midi, et on ne voit pas forcément tout. C’est vrai qu’au marché Saint-Pierre, tous les tissus ne sont pas accessibles, ils sont cachés derrière les vendeurs…
    A bientôt,

    Lolie

    • Coucou Mdame !
      Ca fait plaisir de te voir dans le coin !
      Après vérification, je suis tout à fait d’accord avec toi sur le restaurant. Tu connais donc 😉 J’étais resté là dessus mais je dois dire que dans mon esprit saint michel = les halles… Comment ca je ne vais donc jamais à Paris ? 😉
      J’ai choisi la voiture pour ne pas trop faire marcher ma maman. J’y serait surement allée en métro si j’y étais allée seule 😀 Ca m’aurait fait faire un peu de sport en plus hi hi hi !
      Comme je le disais, je n’ai peut être pas eu de chance sur ce coup. Et puis tu sais, j’y allais pas en me disant « j’ai besoin de tel tissu, ou telle couleur »… J’allais voir (découvrir déjà) pour trouver plutôt les bonnes affaires 😉
      Si tu y retournes, fais moi signe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *