Un frangipanier, c’est fragile !

De temps en temps, comme ca, il me prend de faire des boutures et de faire pousser un peu de tout et n’importe quoi chez moi.

Ainsi, j’ai des manguiers, des avocatiers, des arbres à litchis…

Et bien pour mon anniversaire dernier j’avais reçu une bouture de frangipanier (aussi appelé Plumeria Alba) !

Cet arbre, que je trouve magnifique, pousse entre autres à La Réunion, et c’est là que j’ai pu le mieux apprécier ses fleurs odorantes.

famille-frangipanier-big pt49255

Il en existe avec plein de déclinaisons de couleurs (ici blanc et jaune), mais l’odeur…. J’adore !

Alors du coup j’ai commencé par ce que je savais faire : la bouture ressemblait à ca quand je l’ai reçue. Je l’ai mise dans un haut vase avec des cailloux et de l’eau, sans terre, pour stimuler la formation des premières racines. J’ai obtenu quelque chose ressemblant à ca. Voyant que les racines n’évoluaient plus trop et que le « tronc » semblait se friper sous l’action de l’eau, je me suis décidée à mettre la bouture en terre. Un peu comme ca. J’avais choisi un pot pas très large, un peu profond. Mais pas trop. J’ai placé le tout le plus au soleil possible (l’été n’étant pas à la hauteur cette année) et j’ai attendu.

Mon frangipanier, après m’avoir fait désespérer qu’une feuille ne vienne un jour, s’est mis à pousser. Il est devenu un jeune plant prometteur. Sauf qu’après quelques mois seulement, j’ai pensé qu’il allait être à l’étroit, et qu’il valait mieux le rempoter avant le mauvais temps (où je vais le rentrer à l’intérieur).

J’ai donc trouvé un plus grand pot, et j’ai extirpé la jeune pousse de son petit pot avec tout l’amour d’une maman poule. Hélas, j’ai appris à mes dépends que les racines, encore jeunes et blanches, sont TRÈS fragiles : la racine principale est restée accrochée au fond du pot. J’en aurais pleuré. J’ai tout de même rempoté le blessé, avec moult précautions. Maintenant j’attends un signe : reprise ou mort.

Voici les photos de son état actuel, après rempotage donc :

P1030240 P1030236 P1030237 P1030238 P1030239

Si quelqu’un peut me rassurer sur le devenir de mon petit protégé, je suis bien sur preneuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 thoughts on “Un frangipanier, c’est fragile !

  1. Hello, j’adore ton blog surtout avec tes histoires de bouturage ! J’avais une question, quelle terre as tu utilisé pour ta bouture de frangipanier ? Quel fréquence d’arrosage ? Si tu as des conseils je suis preneuse ! Comment se porte le tient d’ailleur ? Merci par avance

    • Merci pour ton commentaire. Pour être honnête, celui qui est en photo dans l’article n’a pas survécu à l’opération. Ca m’a beaucoup peinée, mais depuis j’ai refait une autre bouture en suivant les instructions trouvées sur le net : bouturer un frangipanier. Hélas, il semble que celui là non plus ne survive pas : je ne l’ai pas arrosé du tout pendant la période la plus froide de l’hiver comme préconisé, mais au moment de reprendre les arrosages la semaine dernière je me suis aperçue qu’il était tout mou ! C’est assez incompréhensible et je suis triste. Mais je compte recommencer encore, et je posterai les photos ici 🙂 En attendant, si tu tentes « l’aventure », n’hésite pas à poster photo ou lien ! Bonne semaine à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *