La vanille de la Réunion a grandi

vanille de la Réunion

Pour ceux qui se souviennent, j’avais ramené un bébé plant de vanille de la Réunion (parmi d’autres choses, que vous trouverez ici) il y a quelques mois. Il était dans une éprouvette stérile, et devait être planté 3 mois après son arrivée. Sauf qu’on est en plein hiver ! J’ai repoussé le plus possible, mais là il était temps : le liquide avait bruni et la moisissure avait fait son apparition…

vanille de la Réunion vanille de la Réunion vanille de la Réunion

C’est pas joli-joli, hein ? J’ai donc suivi les préconisations de la marque : j’ai ouvert l’éprouvette (qui ne devait plus trop être stérile ?) et nettoyé la petite chose de tous les résidus : moisissure ou liquide nourrissant.

vanille de la Réunion vanille de la Réunion vanille de la Réunion

Je l’ai ensuite délicatement planté dans un mélange 90% terre pour orchidées (avec beaucoup de copeaux, c’est très aéré) et 10% de terreau de semis (pour les forces !).

vanille de la Réunion  vanille de la Réunion

Il était préconisé de laisser la plante sous cloche pendant 15 jours, mais j’ai très vite supprimé la cloche à cause des moisissures qui semblaient vouloir revenir.

vanille de la Réunion  

Est ce que mon petit plant warrior va réussir à survivre aux moisissures, en plein hiver ? C’est ce que j’espère…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *