Un patchwork sauce laurier… ca vous dit ?

C’est l’histoire sans fin de mon tout premier parchwork.

P1020628

Ah si si, toujours le même ! Celui qui a causé la casse de ma MAC, celui que j’ai délaissé pendant un bout de temps…

Et bien ce weekend, comme j’ai été très studieuse, j’ai voulu remettre cet en cours sur la table de couture. J’avais fini de coudre toutes les petites pièces de couleur ensemble, j’avais commandé le tissu qui va avec pour finir le dessus, j’avais découpé le tissu pour le dessous… Tout avait l’air parfait. Je me suis souvenue que j’avais cousu toutes les petites pièces ensemble pour pouvoir ensuite laver l’ensemble. « Plus facile », je m’étais dit, « de laver une seule grande pièce que tout plein de petites ». Ouais ben tu parles ! J’ai envoyé mon dessus de patchwork à la machine, avec 3 lingettes décolor stop (on n’est jamais trop prudente). Résultat ? Les pièces rouges ont bavé sur leur voisines, de jolies taches parsèment le tissu… Et rien sur aucune lingette… Rageant.

Il était déjà tard, le tissu encore mouillé de la machine en main, je panique un peu. Tout ce boulot à la poubelle, ah non !

Je me rue sur internet, et je cherche. Je trouve cette page. Je ne suis pas trop pour la macération pendant 2 jours, ni pour la javel (j’ai un peu peur de ses effets… trop efficaces), et mon tissu est abîmé à plusieurs endroits.

Il ne me reste donc qu’une seule des 4 solutions proposées : la décoction de laurier. Mi recette d’Halloween mi recette de grand mère, je tente le coup. Je suis tout bien à la lettre, sauf la fin car après toutes les manipulations, il est vraiment tard et je ne veux pas que le tissu refroidisse toute la nuit (et donc étendre le tissu à la sortie de la machine avant d’aller me coucher!). Je le lave donc de nouveau normalement alors qu’il est encore tiède.

Et là, sorti de la machine, c’est le miracle ! Certes mon patchwork semble avoir des couleurs moins vives dans l’ensemble, mais il n’y a plus de tâches ni de bavures ! Je suis vraiment épatée du résultat !

P1030893

Avant / Après la mésaventure (évidemment, la deuxième photo est prise de nuit, ca n’aide pas, mais on voit bien les couleurs nettes)

Donc pour celles et ceux qui auraient des soucis de tissu qui a déteint :

– Faites bouillir une grosse marmite d’eau, ajoutez au moins une douzaine de feuilles de laurier (j’en ai mis une quinzaine pour la taille d’un fait-tout)

– Attendez ensuite environ un quart d’heure que la décoction refroidisse un peu

– Plongez le tissu abîmé dedans, touillez délicatement et patientez… patientez… Touillez de temps en temps…Patientez… Le résultat n’est pas visible immédiatement.

– Lorsque l’ensemble à refroidi, mettez de nouveau le tissu à la machine. (moi j’ai pas attendu jusque là, mais j’ai laissé quand même longtemps barboter !)

Et voilà ! Pas besoin de chapeau ni de balai pour savoir faire des potions magiques !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *